Andrej Blatnik

Andrej Blatnik
Blatnik-foto borut kranjc
Photo de Borut Kranjc
www.andrejblatnik.com
Andrej Blatnik, né le 22 mai 1963 à Ljubljana, a étudié la littérature comparée et la sociologie de la culture à l'Université de Ljubljana avant de se consacrer à des travaux de recherche sur la littérature américaine. Il a récemment soutenu sa thèse de doctorat à Ljubljana. Ayant débuté sa carrière artistique en jouant de la guitare dans un groupe punk, il travaille ensuite en free-lance pendant cinq ans. Andrej Blatnik est actuellement rédacteur dans une maison d'édition slovène. Depuis 1984, il est membre du comité de rédaction du périodique littéraire Literatura. Il fait aussi partie du jury pour le Prix central-européen de Vilenica.

Il a publié deux romans Plamenice in solze (Les flambeaux et les larmes, 1987) et Tao ljubezni (Le Tao de l'amour, 1996), et quatre recueils de nouvelles : Sopki za Adama venijo (Les bouquets pour Adam sont en train de faner, 1983), Biografije brezimenih (Les biographies des sans nom, 1989), Menjave koz (Changements des peaux, 1990) et Zakon zelje (La loi du désir, 2000). Il a aussi publié deux livres d'essais Labirinti iz papirja (Labyrinthes de papier, 1994), et Gledanje cez ramo (Looking over the Shoulder, 1996). L'une de ses nouvelles a fourni le scénario d'un court-métrage, une autre a fait l'objet d'une adaptation en série télévisée. Il a écrit cinq pièces pour la radio (l'une d'entre elles, Praske na hrbtu (Les éraflures sur le dos), a été présentée au concours Prix Italia et traduite en anglais et en hongrois). Il a aussi traduit plusieurs livres, entre autres The Bell Jar (La cloche de détresse) de Sylvia Plath et The Sheltering Skys de Paul Bowles.

Andrej Blatnik a reçu quelques prix littéraires slovènes d'importance majeure, entre autres le Prix de la ville de Ljubljana Zlata ptica (la plus haute distinction pour les jeunes artistes) et le Prix Preseren pour son livre Zakon zelje. Ses nouvelles ont été publiées dans des revues en anglais, allemand, espagnol, portugais, français, italien, hongrois, russe, polonais, tchèque, slovaque, croate, serbe et albanais, et inclus dans les anthologies The Day Tito Died (Forest Books, London and Boston 1993), Central Europe Now! (Archa Publishing House, Bratislava 1995), Nouvelles slovènes (Autres Temps, Marseille 1996), The Imagination From Terra Incognita (White Pine Press, New York 1997) et Afterwards (White Pine Press, Buffalo 1999). Son livre Menjave koz a été publié en espagnol (Cambios de piel, Libertarias/Prodhufi, Madrid 1997), en croate (Promjene koza, Durieux, Zagreb 1998), en anglais (Skinswaps, Northwestern University Press, Evanston 1998), en tchèque (Promeny kuzi, Periplum, Olomouc 2002) et en hongrois (Bör, JAK, Budapest 2002) et est sur le point de sortir en allemand en 2005 (Folio, Wien).

Tao ljubezni a été publié en croate (Tao ljubavi, Meandar, Zagreb 1998) et en slovaque (Tao lasky, F.R. & G., Bratislava 2000). Labirinti iz papirja est paru en Croatie (Papirnati labirinti, Hena-Com, Zagreb 2001), Zakon zelje en Allemagne (Das Gesetz der Leere, Folio, Vienna 2001) et en Croatie (Zakon zelje, Meandar, Zagreb 2002) et va être publié en français (AlterEdit, Paris) et en tchèque (Periplum, Olomouc) en 2005. Blatnik a participé à des lectures publiques en Italie, en Autriche, en Slovaquie, en Espagne, au Portugal, en Angleterre, en Belgique, en France, en Géorgie, au Brésil, en Colombie, en Vénezuela, au Mexique, en Australie et aux Etats-Unis (Poets' House à New York City, Library of Congress, University of Iowa, Norfolk State University, Old Dominion University, Northwestern University, Intersection for the Arts à San Francisco...). Il a participé à des conférences en Autriche, en Grèce, au Portugal, en Hongrie, en Slovaquie, en Pologne, en Roumanie, en Géorgie, et aux Etats-Unis. Il a pris part à l'International Writing Program à l'Université d'Iowa en 1993 et a été accueilli par l'International Writers Center à Old Dominion University, à Norfolk, Virginie en 1995, et par la Ledig House International Writers Colony en 1998. Il a reçu de nombreuses bourses, entre autres la bourse Fulbright, la bourse autrichienne KulturKontakt et une bourse du gouvernement japonais. Il adore voyager et semble être perpétuellement à court d'argent.

Pour en savoir plus sur ses publications et lire quelques extraits de son oeuvre, consultez son site personnel www.andrejblatnik.com.













© University of Wales, Aberystwyth 2002-2009       home  |  e-mail us  |  back to top
site by CHL