Mariasun Landa

Mariasun Landa
Photo of mariasun landa1
Cover of 'alex' by mariasun landa (erein publishing house)1
Cover of 'marina' by mariasun landa (erein publishing house)1
M.J. Olaziregi. Traduit du basque par Edurne Alegria.
Mariasun Landa (née à Renteria en 1949) a publié à ce jour 27 ouvrages. Elle est avec Bernardo Atxaga l'auteur en langue basque le plus traduit dans le monde. Titulaire d''une licence de philosophie obtenue à l'Université de la Sorbonne, elle enseigne actuellement à l'Université du Pays Basque. Par ailleurs, elle a travaillé dans l'enseignement primaire, ainsi que dans des centres d'enseignement de langue basque pour adultes.

Sa trajectoire littéraire s'est vu récompensée tant au niveau de son pays natal, avec les prix Lizardi (1982), Euskadi (1991), et Antonio María Labaien (2002), qu'au niveau international, avec le prix White Ravens (2002) pour son livre Elefante corazón de pájaro (2001). Elle a récemment reçu le Premio Nacional de Literatura Infantil y Juvenil, qui lui a été décerné en 2004 par le Ministère de la Culture espagnol pour l'oeuvre intitulée Un crocodile sous le lit.

Tout au long de son parcours littéraire, elle a fait preuve d'un travail constant de recherche poétique en employant diverses techniques et styles littéraires. En effet, selon Mariasun Landa, la littérature pour la jeunesse se trouve confrontée aujourd´hui à un grand défi, celui de pouvoir parler des sentiments humains, à la fois intenses et universels, de façon simple. Suite à la publication de plusieurs livres où l'influence de la littérature fantastique de G. Rodari est manifeste, la parution de Chan el fantasma (1984), proche du réalisme critique, fera date dans sa production littéraire.

Un fantôme nommé Chan y raconte l'histoire d'une petite fille atteinte d'autisme, internée dans un centre psychiatrique, ce qui nous donne une idée de l'intensité émotionnelle de ce récit. Par ailleurs, le conte intitulé Iholdi (1988) marque une nouvelle étape dans son évolution littéraire. Il s'agit de l'une de ses oeuvres les plus réussies. Elle a mérité d'être incluse dans la Liste d'Honneur de l'IBBY, et elle constitue un pas en avant dans un cheminement poétique qui tend à des formes esthétiques plus postmodernes. Ce livre comprend 16 brefs récits dont la simplicité apparente, l'exactitude et le pouvoir de suggestion surprennent le lecteur.

D'autres contes tout aussi excellents, tels Cuando los gatos se sienten tan sólos (1998) et Nire eskua zurean (1996) s'inscrivent dans le courant de la psycho-littérature. Ils traitent des sentiments controversés (jalousie, abandon) susceptibles d'entacher les rapports entre parents et adolescents. Son sens de l'humour et son goût pour un style proche du nonsense sont des traits caractéristiques de nombre des contes de Mariasun Landa. Galtzerdi suicida (2001), histoire d'une chaussette aventurière qui veut se suicider, ou Errusika (1993), celle d'une puce qui veut devenir danseuse, en sont un bon exemple. Les derniers travaux de Mariasun Landa, Elefante corazón de pájaro (2001) et Un crocodile sous le lit (2003), montrent aussi l'excellente qualité littéraire de cette narratrice.

Le second relève de la littérature de l'absurde et aborde les thèmes de la solitude et de l'angoisse. Un crocodile sous le lit relate les complications qui surgissent dans la vie de J. J., un employé de bureau triste, qui mène une vie tout aussi anodine et solitaire et qui, un jour, découvre sous son lit un crocodile qui se nourrit de chaussures. La parodie que l'auteur y fait des traitements psychiatriques et de l'administration de médicaments antidépresseurs, les situations comiques dans lesquelles se trouve ce personnage atteint de « crocodilite », sont quelques uns des attraits de cette histoire qui, nous en sommes certains, ne laissera pas le lecteur indifférent.










© University of Wales, Aberystwyth 2002-2009       home  |  e-mail us  |  back to top
site by CHL