Miquel Bauçà

Miquel Bauçà
Bauça

Il commença son oeuvre en suivant le courant du réalisme historique mais, après une parenthèse de dix ans, les années qui séparent son premier recueil de poésie du second, il a peu à peu construit une oeuvre qui passe aussi par la narration - on mentionnera Rue Marsala (1985) - et qui a fini par déborder tous les genres lors de l'écriture de dictionnaires inqualifiables tels El canvi [Le changement] (1998, en prose et en vers), Els estats de connivència [Les états de connivence] (en vers, 2001) et Els somnis (en vers, 2003).





© University of Wales, Aberystwyth 2002-2009       home  |  e-mail us  |  back to top
site by CHL