EDITORIAL

Des quatre coins du continent
Atxaga[1]1
Bernardo Atxaga (Pays Basque)
Darvasi11
László Darvasi (Hongrie)
Fred pic111
Fred Johnston (Irlande)
Ullalena_lundberg_presentat[1]11
Ulla-Lena Lundberg (Finlande)
Kaplinski_pl111
Jaan Kaplinski (Estonie)
Bienvenue dans notre quatrième numéro de Transcript, dans lequel vous pourrez découvrir les écrivains Jaan Kaplinski (Estonie) et László Darvasi (Hongrie). Nous explorons également le thème de l'écriture en environnement bilingue au nord, au sud et à l'oeust, partons à Budapest pour la Foire du livre et découvrons un aspect de la littérature orale dans la Bretagne bretonnante.
Dans ce quatrième numéro, aux quatre vents de l'Europe des livres et des lettres, nous vous proposons un portrait de l'Estonien Jaan Kaplinski et de ses deux romans The Eye.Hektor, ainsi que du Hongrois László Darvasi et de son monumental roman historique La légende des montreurs de larmes.

Un dossier spécial est consacré dans ce numéro au thème de la création littéraire en environnement bilingue. Alors que l'histoire de l'Europe s'accélère, la pluralité linguistique du continent demeure, que ce soit à l'intérieur des frontières des états ou par-delà les espaces nationaux. Transcript s'est intéressé à plusieurs pays où les gens vivent, à des degrés différents, dans un contexte bilingue. Ce voyage nous conduit en Irlande, dans l'archipel d'Åland en Finlande, dans la Péninsule ibérique et au Pays de Galles.

Comme par le passé, l'Espagne est un pays qui présente une grande diversité linguistique. On y parle entre autres langues le basque, le galicien et le catalan, langues représentées respectivement dans ce numéro par Bernardo Atxaga, Xosé Luís Méndez Ferrín et Ignasi Riera.

En Irlande, nous avons retenu deux auteurs représentatifs de la dualité de la culture irlandaise. Le premier, Fred Johnston, qui s'exprime en anglais, est natif du nord-est du pays et a ses racines dans les deux communautés et traditions d'Irlande du Nord, le protestantisme et le catholicisme. Le second, Seán Ó Ríordáin (1917-1977), est un écrivain de langue gaélique du sud de la province de Munster, dont la poésie est fortement imprégnée de nationalisme et de catholicisme.

La Finlande est un pays bilingue comptant environ cinq millions d'habitants, dont 94 pour cent sont de langue finnoise, le reste de la population parlant suédois. Une partie de cette minorité de langue suédoise vit dans l'archipel d'Åland, qui possède une abondante tradition littéraire, représentée dans ce numéro de Transcript par Ulla-Lena Lundberg, l'un des écrivains contemporains finlandais de tout premier plan.

Parmi les auteurs du Pays de Galles, nous avons le plaisir de vous présenter R.S. Thomas, l'un des plus grands poètes en langue anglaise depuis Yeats, ainsi que Mihangel Morgan, l'un des romanciers en langue galloise les plus prolifiques. On trouvera également dans ce numéro une étude de Mary-Ann Constantine, « Histoires pour vieux dictateurs », dans laquelle elle compare avec minutie deux recueils de nouvelles, Y Dwr Mawr Llwyd, de l'auteur gallois Robin Llewelyn et Eux, du galicien Xosé Luís Méndez Ferrín cité plus haut.

Pour parachever cette incursion dans la littérature en environnement bilingue, Transcript se rend en Bretagne, où un aspect de la littérature orale traditionnelle, l'art de l'insulte, est en train de réintroduire la langue bretonne dans la sphère publique.

Dans ce numéro, on trouvera également un dossier sur la Foire du livre de Budapest 2003, qui célébrait cette année avec faste son dixième anniversaire consécutif. Si le festival n'a pas déçu les attentes des participants, il leur a réservé quelques surprises. Anna Paterson était pour nous à Budapest.

La Hongrie, l'Estonie, la Péninsule ibérique, le Pays de Galles, l'Irlande, la Finlande .... Transcript vous invite à la découverte de ces pays d'Europe à travers certains de leurs écrivains.

A vous de choisir dans le menu que vous propose ce numéro.






© University of Wales, Aberystwyth 2002-2009       home  |  e-mail us  |  back to top
site by CHL