R.S Thomas

R.S. Thomas
Thomasrs
Rendre visite au R.S. Thomas Study Centre.
R.S. Thomas (1913-2000) est né à Cardiff et a grandi à Holyhead, à l'extrémité de l'île d'Anglesey, au nord du Pays de Galles. Il reçut l'ordination en 1936 et fut durant toute sa vie active pasteur en milieu rural au Pays de Galles. Il débuta en 1942 comme pasteur de la paroisse de Manafon, dans le comté de Montgomery, où il devait passer 14 ans. Il exerça ensuite à Eglwys Fach, dans l'ouest du pays, où il demeura jusqu'en 1967, pour s'installer enfin à Aberdaron, dans la péninsule de Llyn.

L'oeuvre de R.S. Thomas s'échelonne sur une cinquantaine d'années, pendant lesquelles il publia plus d'un millier de poèmes, répartis sur une bonne vingtaine de recueils. Dans ses premiers poèmes, qui décrivent la vie rurale telle qu'il la découvrit à Manafon, ses descriptions sont à la fois intimistes et d'un réalisme intransigeant, sa langue incisive et laconique. Durant son séjour à Eglwys Fach, le thème du nationalisme devint une préoccupation majeure chez Thomas. C'est à cette époque qu'il apprit le gallois, langue dans laquelle il écrivit son autobiographie, Neb (Personne) (1985). Dans les dernières années de sa vie, les questions de religion, ainsi que l'interrogation sur la notion de divinité, la perception humaine de la divinité et l'impossibilité d'exprimer cette perception par le langage, vinrent occuper une place primordiale dans ses écrits. R.S. Thomas est considéré comme l'un des poètes majeurs du vingtième siècle. Il reçut en 1955 le Prix Heinemann, en 1964 la Queen's Medal for Poetry, et fut nominé pour le Prix Nobel de littérature.






© University of Wales, Aberystwyth 2002-2009       home  |  e-mail us  |  back to top
site by CHL