EDITORIAL

Des rivages atlantiques aux sables du Sahara
Azu[1]11
Ebejer malta11
Die frauen von andros1
Miern agus meabe1111111111
Portrait1
Immanuel Mifsud

Depuis son lancement l'hiver dernier, Transcript fait découvrir à ses lecteurs des écrivains et des livres des quatre coins de l'Europe. L'édition de l'été 2003 poursuit la démarche consistant à jeter un regard différent sur la littérature européenne.

Après une escapade dans les « Iles du Nord » (Transcript 2), qui nous avait conduit en Islande, aux Orcades, aux Shetlands et dans l'archipel d'Åland, nous nous dirigeons maintenant vers les îles du Sud. Notre second périple nous conduira à Malte, à Chypre, en Crète et à Majorque.

Les développements politiques de ces derniers mois ont mis les îles de Malte et de Chypre sous le feu des projecteurs. Malte, qui abrite une population d'environ un demi million d'habitants, a voté en avril dernier pour l'entrée dans l'Union Européenne. Bientôt, le maltais deviendra la première langue sémitique parlée dans l'union. Francis Ebejer, dans ses romans tels A Wreath of Maltese Innocents (1958), and Wild Spell of Summer (1968), avait choisi la seconde langue officielle de Malte, l'anglais, tandis qu'Immanuel Mifsud et Oliver Friggieri lui préfèrent la langue vernaculaire. Découvrez les oeuvres de ces auteurs dans les pages qui suivent.

Des changements profonds sont en cours à Chypre. Les communautés, turque au nord et grecque au sud, ont entamé cette année un processus de rapprochement et la ligne verte qui les sépare est devenue perméable. Niki Marangou nous raconte le passage de la ligne à Nicosie dans un article qui porte le nom de cette capitale frontalière.

Transcript a déjà eu l'occasion de parler de Majorque et de la Crète dans ses colonnes. Dans notre numéro spécial Catalogne, nous avions parlé de la Majorquine Antònia Vicens, tandis que notre premier numéro comportait une critique du roman de Rhea Galanaki, La vie d'Ismail Ferik Pacha. Dans ce numéro, nous vous présentons deux femmes écrivains, Maria Antònia Oliver (Crineres de foc, Crinières de feu,1985), et Ioanna Karystiani, dont le roman Les femmes d'Andros a connu un vif succès en Allemagne et dans sa Grèce natale.

Le maltais et le turc sont deux des langues parlées et écrites dans les pays visités par Transcript 5, auxquelles il convient d'ajouter le basque, autre langue non indo-européenne. Alors que l'origine du maltais et du turc ne présente guère de mystère, on ne sait pratiquement rien sur celle du basque, qui pourrait bien remonter à l'ère des mégalithes.

La littérature basque est par contre un phénomène assez récent. Elle est relativement abondante et assez bien connue. Dans Transcript 5, nous vous invitons à découvrir L'Eveil, de Mari Jose Olaziregi Alustiza, titre emprunté a un poème de Bernardo Atxaga, l'un des six écrivains dont nous publions des extraits d'oeuvres dans notre mini-anthologie, les autres étant Miren Agur Meabe, Kirmen Uribe and Rikardo Arregi Diaz De Heredia.

Transcript 5 vous conduit dans les îles méditerranéennes et vous fait entendre des langues et des voix différentes et originales, là où l'Europe fait se côtoyer le sel de l'Atlantique et le sable du Sahara. Notre souhait le plus cher est que la lecture de Transcript vous donne l'envie d'acquérir certains des livres présentés ici.

Diarmuid Johnson






© University of Wales, Aberystwyth 2002-2009       home  |  e-mail us  |  back to top
site by CHL