Maria Antònia Oliver

Maria Antònia Oliver

Maria Antònia Oliver, née à Manacor sur l'île de Majorque en 1946, est la veuve de l'écrivain et intellectuel catalan Jaume Fuster, décédé prématurément en 1998. Ensemble, ils ont dirigé la série policière 'La Negra', publiée par la maison d'édition La Magrana. Outre une douzaine de romans couvrant une grande variété de genres, elle a écrit des scénarios, des contes pour enfants et des essais et traduit en catalan de nombreux auteurs, parmi lesquels Virginia Woolf, Herman Melville et Mark Twain. Dans nombre de ses romans, elle utilise la technique du contrepoint, en particulier dans son ambitieux Crineres de foc (Crinières de feu, 1985), dans lequel elle juxtapose la création d'une mythique cité-état avec la croissance d'une jeune fille solitaire. Maria Antònia Oliver puise fréquemment son inspiration dans la culture et la nature de Majorque, microcosme dont les problèmes sociaux, économiques et écologiques constituent parfois la toile de fond de ses livres. Elle a survécu à une congestion cérébrale en 1989 et à une transplantation cardiaque en 1997. Elle s'est vue décerner le titre de Doyen de l'Institució de les Lletres Catalanes en Novembre 2001 ainsi que de nombreux prix littéraires.







© University of Wales, Aberystwyth 2002-2009       home  |  e-mail us  |  back to top
site by CHL