Mircea Dinescu

Mircea Dinescu
Mircea-dinescu[1]
Lisez dans Time Magazine: Mircea Dinescu inclus dans la liste des Européens héroïques. Lisez des textes de Mircea Dinescu en langue roumaine et en langue anglaise. Rendez-vous sur Plai Cu Boi, site impertinent rédigé par Mircea Dinescu.
Mircea Dinescu, fils d'un ouvrier de la sidérurgie, fit des études de journalisme à l'Académie d'Etat Stefan Gheorghiu. Désirant ardemment devenir un authentique poète, il se trouva un emploi de portier à l'association des écrivains roumains. Quatre ans plus tard, il devenait rédacteur en chef de la revue culturelle Luceafaru à Bucarest, puis de la prestigieuse revue Romania Literara (1982-1989). En 1988, son recueil de poèmes Moartea citeste ziarul (La mort lit le journal) subit le couperet de la censure roumaine. Dinescu le fit publier à Amsterdam puis accorda en toute bonne foi une interview au quotidien français Libération, ce qui lui valut de perdre son emploi et de se voir assigné à résidence. En octobre 2000, Dinescu fonda un nouveau magazine, Plai cu boi (Le pays des boeufs/Le pays des idiots). Dinescu a reçu le prix de l'Union des écrivains roumains en 1971, 1976 et 1981 et le titre de Docteur honoris causa de l'Université d'Augsburg en Allemagne (1991), ainsi que le Herder Prize en 1999. Outre son humour décapant et ses idées radicales, sa personnalité de présentateur de télévision et d'homme de médias ont fait de Mircea Dinescu un personnage incontournable en Roumanie.









© University of Wales, Aberystwyth 2002-2009       home  |  e-mail us  |  back to top
site by CHL