UNE FRONTIERE, DEUX VERSANTS

Continuité et micro-communauté

Sruth teangachaí

Jusqu'au vingtième siècle, l'irlandais est demeuré la langue de petites communautés, disséminées et périphériques, dans l'ensemble du pays. Ce fut par exemple le cas dans certains comtés du Nord, comme Antrim et Derry.

Sur les neuf comtés que compte la province d'Ulster, six composent le territoire dénommé Irlande du Nord. C'est seulement dans le comté du Donegal que l'irlandais s'est maintenu sans discontinuité au fil des siècles.

Toutefois, l'irlandais a connu dans les dernières décennies un vif renouveau au sein de certaines communautés urbaines d'Irlande du Nord, au point de devenir leur langue d'élection. Ce développement est particulièrement marqué à Belfast-Ouest, tandis que la ville de Derry - également appelée Londonderry - compte de nombreux locuteurs de naissance.

Transcript vous présente Cathal Ó Searcaigh, Gearóid Mac Lochlainn et Pádraig Ó Siadhail, trois écrivains originaires respectivement du Donegal, de Belfast et de Derry.









© University of Wales, Aberystwyth 2002-2009       home  |  e-mail us  |  back to top
site by CHL